Fausses alarmes – 8 conseils pour les éviter.

Comment éviter les “fausses alarmes” de votre systèmes EAS.

Il est important de veiller au bon fonctionnement des antennes antivol de son point de vente.

  1. Tester votre système EAS. Tout d’abord, il est nécessaire de vérifier le bon fonctionnement de vos antennes tous les jours avant l’ouverture du magasin.
  2. Contrôler vos systèmes de désactivation. Sont-ils en marche et fonctionnent-ils correctement ? Les systèmes de désactivation Checkpoint s’intègrent parfaitement à vos postes d’encaissement.
  3. Méfiez-vous des fausses alarmes dues à des antivols « polluants ». Des fausses alarmes peuvent venir de produits non désactivés. Assurez-vous donc que vos collègues sont correctement formés sur la désactivation des produits.
  4. Désactivez sur le poste d’encaissement. La plus grande cause de fausses alarmes est due à des accessoires antivol qui n’ont pas été correctement ôtés au moment de l’encaissement. C’est pourquoi, il est important de correctement ôter ou désactiver les accessoires et les étiquettes antivols au moment de l’encaissement.
  5. Faites attention aux produits métalliques. Assurez-vous qu’il n’y a pas de produits protégés ou des objets métalliques (par exemple, les décorations de Noël, affiches,…) à proximité des systèmes EAS, car ils causent des interférences avec les systèmes.
  6. Assurez-vous que les produits sont correctement protégés. Une étiquette ou un accessoire antivol mal posé peut, en conséquence, perturber un système EAS.
  7. Former. Former correctement son équipes sur le bon fonctionnement d’un système EAS est indispensable.
  8. Enfin, tenir un journal des alarmes. La tenue d’un journal des différentes alarmes produites par un systèmes EAS permet, en effet, de comprendre plus facilement sur il s’agit d’un manque de formation au niveau du personnel ou d’un problème au niveau du système.

Previous

Next

Pin It on Pinterest